Naître

THÉÂTRE ET SLAM

A paraître chez Christophe Chomant Éditeur, mars 2016.

Ils sont douze comédiens de la Compagnie des Compères, l’Atelier Théâtre du lycée professionnel Ampère de Josselin (56). Cette année 2014-2015, ils ont écrit, avec leurs camarades de Terminal Bac Pro Systèmes Électroniques Numériques, sous la direction de leur professeure de lettres et de théâtre, des histoires intimes, des confidences, la trace de leurs parcours de nourrissons, d’enfants, d’adolescents, sur fond d’épreuves et de combats, de coups durs et d’espoirs irréductibles.
Cette écriture collective est maintenant une pièce de théâtre. Sur scène, les uns disent leurs propres mots, les autres se font porte-parole.
Voici donc, leur parole chorale, leur cri d’espoir et de vie, l’affirmation d’une existence pleine de sens, pour eux-mêmes et pour nous tous.

Les auteurs :
Melvin Beauperrin, Laurianne Benoît, Guillaume Caugant, Esteban Guimard, Pierre L’Afféach, Vincent Le Flem, Louise Le Mével, Lénaïg Louës, Natacha Oliver, Tanguy Seveno, avec et sous la direction de Sandrine Le Mével Hussenet.

Créé le 22 mai 2015 à Josselin (56) avec les élèves de la Compagnie des Compères, du lycée Ampère de Josselin.
Mise en scène : Sandrine Le Mével Hussenet
Collaboration : Liliane Dauteuil / Régie : Élouan Le Flohic et Damien (Compères 2004)

Lien vers photos de la répétition générale : Répé générale

DSC00178DSC00192

DSC00203

DSC00193

DSC00198

DSC00211

DSC00186

DSC00209

DSC00214

DSC00212

Crédit photo : Frédéric Jigorel

EXTRAIT

UN.             Faut-il avoir un corps ? Je suis né. Et alors ? Est-il nécessaire d’avoir un        corps pour vivre ?
DEUX.        Est-ce que naître, c’est s’incarner ?
UN.             Entrer dans un corps et n’en sortir qu’après avoir bien trimé ?
TROIS.      J’ai pris des coups. À longueur de temps. Personne ne m’a expliqué à quoi ça servait finalement.
QUATRE.  Je suis né le 4 juin 1996. Je suis sorti du ventre de ma mère. Les infirmières m’ont enroulé dans la toile d’araignée, branché de la tête aux pieds. Perfusion. Machine pour respirer.
UN.              Quand tu nais, la première, la seule chose à faire, c’est respirer.
DEUX.          Est-ce que naître, c’est respirer ? Faire entrer l’air et filtrer. Filtrer les gaz, les fumées d’usine, d’échappement, de tabac et d’autres nuages blancs.
QUATRE.    Machine pour me nourrir. « Maintenant, ils m’ont dit, va falloir choisir petit. Tu meurs maintenant ou tu survis. C’est toi qui choisis. »

Ce contenu a été publié dans Ateliers écriture/théâtre/slam. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *